Exigences du Regroupement Familial en Espagne

Vous êtes un étranger non européen et vous avez un permis de séjour en Espagne ? Alors, bonnes nouvelles. Grâce à cette procédure légale, vous pourrez faire venir votre famille avec vous. Nous vous montrons ici comment le faire facilement. Découvrez toutes les exigences pour le regroupement familial en Espagne en 2020

Il sera certainement essentiel de connaître toutes les conditions requises pour garantir le succès de la demande. Vous êtes sur le point de faire venir votre famille en Espagne avec vous.

Mais vous devez d’abord respecter tous les aspects juridiques.

Examinons une à une les conditions à remplir pour faire venir votre famille en Espagne :

Pas de casier judiciaire

Il s’agit d’une exigence très élémentaire mais fondamentale.

Le membre de la famille regroupé ne peut pas posséder un casier judiciaire. Ni en Espagne ni dans aucun autre pays où il a résidé au cours des 5 dernières années.

Ne pas être en situation irrégulière en Espagne

Une autre exigence facile à remplir.

Le demandeur (personne qui réside déjà en Espagne), ne peut pas être en situation irrégulière dans le pays.

Il ou elle doit être en possession d’une carte de séjour valide et en cours de validité.

Nationalité

Le demandeur et la personne souhaitant bénéficier du regroupement ne peuvent être tous deux citoyens de l’UE. En d’autres termes, aucun d’entre eux ne peut avoir la nationalité d’un pays de l’Union européenne, de l’EEE ou de la Suisse.

Ceci est prévu par la loi sur les étrangers.

Ainsi, beaucoup de gens confondent cette procédure avec le regroupement européen (le permis en tant que membre de la famille d’un citoyen de l’UE), qui est nommé à tort.

Dans ce dernier cas, le demandeur a la nationalité européenne.

Vous pouvez en savoir plus sur les différences entre ces deux processus pour faire venir votre famille ici.

Durée de résidence en Espagne du demandeur

Comme nous l’avons dit, le demandeur doit résider légalement en Espagne pour que le regroupement soit effectif.

Mais il ne suffit pas d’avoir un permis de séjour.

En outre, il est nécessaire que vous viviez sur le territoire espagnol depuis au moins 12 mois et que vous ayez obtenu le premier renouvellement de votre carte de séjour initiale.

En d’autres termes, vous ne pourrez jamais faire venir votre famille avec la première carte de séjour et de travail que vous aurez obtenue, ou une carte obtenue par arraigo.

Vous devez avoir eu au moins un renouvellement. Et c’est avec la deuxième carte que vous pourrez faire un regroupement.

Conditions pour le regroupement des enfants

De nombreux étrangers en Espagne souhaitent réunir leurs enfants. Quelles sont les conditions à remplir dans ce cas ?

Il est important que vos enfants n’aient pas plus de 18 ans. En d’autres termes, ils doivent être mineurs.

Toutefois, il est possible de réunir des adultes handicapés.

Le fait qu’elles soient adoptées ne changerait rien, le processus est toujours possible.

Conditions pour le regroupement des parents/ beaux-parents (ascendants)

Dans ce cas, afin de réunir les parents ou beaux-parents, la condition de résidence temporaire du demandeur se voit prolongée.

Il est nécessaire que ce dernier ait vécu en Espagne pendant au moins 5 ans et qu’il dispose de la résidence de longue durée.

Documents prouvant le lien familial

Comme vous le savez, il n’est possible de réunir que votre conjoint ou concubin, votre père, votre mère, votre beau-père, votre belle-mère, vos enfants et vos enfants putatifs.

Dans chaque cas, vous devrez fournir le document en question prouvant le lien de parenté :

  • Conjoint. Vous aurez besoin de l’acte de mariage (il peut être une copie, il n’est pas nécessaire de le légaliser).
  • Couple en union libre. Dans ce cas, l’enregistrement du couple non marié sera le document requis.
  • Les enfants. L’acte de naissance de vos enfants pour pouvoir prouver qu’ils sont vraiment des enfants.
  • Les parents. Dans ce cas, l’acte de naissance (du demandeur) est également requis.
  • Les beaux-parents. Acte de naissance de votre conjoint, ainsi que l’acte de mariage.

*Veuillez noter que les documents originaux ne sont pas requis. Un seul exemplaire suffit. Les originaux sont demandés au consulat situé dans le pays d’origine.

Logement convenable

Une autre exigence du regroupement familial est de pouvoir prouver que le demandeur dispose d’un logement convenable pour qu’il puisse résider dans des conditions appropriées.

C’est-à-dire une maison où les conditions sont suffisantes pour que la famille puisse vivre ensemble dans le respect des minimums établis.

Pour ce faire, nous devons demander un rapport de logement adéquat, délivré par la mairie de la ville où vous habitez.

Dans certaines régions, comme la Catalogne, même si vous en faites la demande auprès de la mairie, le certificat sera délivré par le gouvernement régional (en Catalogne, la Generalitat).

Ce rapport prend en compte :

  • Combien de personnes vivent dans la maison
  • La taille de la maison
  • Le nombre de chambres et leur utilisation
  • Les conditions générales de ce logement

Ressources économiques

Enfin, l’exigence la plus importante : les moyens financiers.

Nous pouvons les diviser en deux parties : celles qui doivent être remplies par le demandeur et celles des personnes regroupées :

  • D’une part, l’objectif général est de pouvoir démontrer une perspective de maintenance par le demandeur.
  • Et, d’autre part, pour prouver que la personne regroupée a vraiment besoin d’être regroupée.

Examinons les deux parties séparément :

Exigences économiques du demandeur

Comme nous l’avons dit, l’important est de pouvoir prouver que nous pouvons prendre soin du membre de la famille que nous amenons en Espagne. À cette fin :

  • Nous devrons présenter notre contrat de travail. Il est important que ce soit pour une durée indéterminée ou au moins pour un an. S’il expire dans un mois, la demande sera rejetée.
  • Apporter les 6 dernières fiches de paie.
  • Un rapport sur la vie professionnelle.
  • Dernière déclaration d’impôt sur le revenu.
  • Prouver la possession de 150% de l’IPREM si nous faisons venir un seul membre de la famille. Pour chaque membre supplémentaire de la famille, nous ajouterons 50 % à ce montant.

*Nous devons tenir compte du fait que les revenus provenant de subventions ou d’allocations de chômage ne comptent pas comme revenus ici.

Exigences économiques de la personne regroupée

Il sera important que la personne regroupée puisse prouver, dans une certaine mesure, la nécessité d’être regroupée et maintenue économiquement par le demandeur en Espagne.

C’est pourquoi si la personne que nous voulons faire venir a un emploi dans son pays d’origine, des pensions qui lui permettent de bien vivre ou des comptes bancaires avec suffisamment d’argent/de revenus, la demande peut être rejetée.

Avez-vous besoin de l'aide d'un avocat pour faire venir votre famille en Espagne ?

Alors, laissez-nous vous aider !

Notre équipe d’avocats spécialisés en immigration sera heureuse de gérer la procédure de regroupement familial pour vous.

Nous analyserons votre cas en détail, nous nous assurerons que vous remplissez toutes les conditions requises et nous nous occuperons de la demande légale.

0/5 (0 Reviews)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Share via
Copy link
Powered by Social Snap