Comment Obtenir votre Visa ou votre Permis de Séjour en Espagne

Types de visa en Espagne

Nous ne pouvons pas nier le fait que le territoire espagnol est l’une des destinations préférées des étrangers dans le monde entier. Un climat parfait, une gastronomie incroyable, des gens charmants…

Toutefois, avant de pouvoir commencer à profiter de toutes ces merveilles, vous devez obtenir un permis de séjour ou un visa en cours de validité pour vivre légalement dans le pays.

Mais comment faire ? Dans cet article, nous allons revoir les principaux types de séjour en Espagne afin que vous puissiez comprendre tous les visas disponibles.

Types de séjour et visas en Espagne

Il existe deux façons différentes de classer tous les permis de séjour en Espagne. Il est essentiel de comprendre cette distinction. Pourquoi ? Car la voie à suivre pour obtenir votre visa changera radicalement selon l’option choisie.

Cette classification dépend de deux facteurs principaux : votre pays d’origine et le temps que vous passerez en Espagne.

Examinons les différences.

Visas selon la durée du séjour

On distingue ici deux groupes principaux :

  • Tout d’abord, il y a les visas de court séjour, qui vous permettent de résider dans le pays pendant 90 à 180 jours, sans pouvoir travailler. Il s’agit des visas dits “Schengen”.
  • D’autre part, vous pouvez demander des visas de longue durée. Si vous envisagez de résider en Espagne pour une période de plus d’un an, et même de travailler dans le pays, vous avez besoin d’un permis de séjour.

Disons donc que le tourisme en Espagne ne vous suffit pas.

Vous souhaitez commencer votre nouvelle vie dans cette belle nation, vous devrez donc y rester plus de 180 jours.

Ensuite, afin de définir précisément le permis de séjour le mieux adapté à votre situation, vous devez d’abord comprendre d’où vous venez.

Permis de séjour en fonction de votre pays d’origine

Comme nous l’avons mentionné brièvement ci-dessus, la demande du permis n’implique pas la même procédure pour les citoyens de l’UE que pour les citoyens non européens.

Malheureusement pour les non-Européens, c’est plus difficile. Mais ne vous inquiétez pas, nous vous expliquerons en détail comment postuler avec succès afin que vous n’ayez aucun problème.

Pour aller plus loin dans ce sujet, voyons d’abord ce que les citoyens européens doivent faire pour commencer à vivre légalement en Espagne pendant plus de trois mois. Ils doivent demander le certificat d’enregistrement de l’Union européenne, un permis de séjour permanent qui n’expire pas.

Pour obtenir ce permis, vous devez, en tant que citoyen de l’UE, prouver que vous disposez de 6 000 € sur un compte bancaire ; en outre, vous devez disposer d’une assurance maladie privée. Par ailleurs, l’obtention d’une offre d’emploi en Espagne est une condition valable et une alternative à ce qui précède.

C’est aussi simple que cela. Ce sont les principales exigences pour les citoyens de l’Union européenne. Ils peuvent même obtenir leur permis en 24 heures seulement, un permis de séjour permanent qui leur permet de vivre et de travailler sur le territoire espagnol.

Mais disons que, malheureusement, vous venez de l’extérieur de l’Europe et ne pouvez pas profiter de la facilité d’application dont disposent les Européens. Quelles sont alors vos options ?

7 façons d’obtenir votre permis de séjour en tant que non-européen

Examinons les différentes façons d’obtenir votre résidence légale dans le pays.

1. Visa étudiant

Ce type de permis de séjour a été créé pour les personnes intéressées par des études ou des activités de recherche en Espagne.

Vous pouvez demander un visa étudiant si vous allez suivre un cours universitaire, un master, un doctorat ou d’autres types de cours de courte durée.

La première chose à prendre en compte lorsque vous demandez ce permis est de savoir où vous devez faire votre demande. Vous pouvez le faire au consulat espagnol situé dans votre pays d’origine. Mais il est également possible de faire une demande pendant les 60 premiers jours suivant votre entrée dans le pays.

Au cours de cette procédure de demande, vous devrez principalement fournir votre casier judiciaire, un relevé bancaire de 10 000 € et la preuve que vous êtes inscrit à un cours d’au moins 20 heures par semaine pendant un an. Après avoir été envoyé et approuvé, vous recevrez votre permis de séjour en tant qu’étudiant.

Validité et renouvellement du visa étudiant

Dans tous les cas, vous devez tenir compte du fait que la durée de validité de ce permis de séjour dépend de la durée exacte de vos études (de 3 à 9 mois ou même de 2 à 4 ans ; en fonction de l’université et du diplôme).

Ce type de visa ne peut être renouvelé que si vous allez étudier dans la même université après l’expiration du premier permis ; ou si vous demandez un diplôme supérieur (par exemple, le passage d’un diplôme à un master).

Ce visa vous permettra d’obtenir la carte d’identité d’étranger TIE uniquement si vos études durent plus de 9 mois.
Vous pouvez renouveler votre visa étudiant en Espagne.

2. Créer votre propre entreprise

Si vous souhaitez créer une entreprise en Espagne et obtenir ainsi la résidence, vous avez deux options différentes :

  • Si le projet est innovant et implique un degré élevé d’application technologique dans ses opérations, vous pouvez demander le visa d’entrepreneur. N’oubliez pas que, pour obtenir le permis par le biais de ce visa, vous devrez obtenir l’approbation préalable du ministère espagnol de l’économie, qui est vraiment strict et sélectif.
  • Si votre projet n’est pas aussi innovant, vous pouvez également demander dans votre pays d’origine un permis de travail en tant qu’indépendant (autónomo). Bien que dans le cadre de cette option, un plan d’affaires soit également requis, l’institution responsable ou son approbation n’est pas aussi restrictive que dans le cas précédent.

3. Visa à but non lucratif

Mais que faire si vous n’avez pas l’intention de travailler ? Alors, si vous voulez commencer à vivre en Espagne sans avoir à exercer une quelconque activité économique ou professionnelle (c’est-à-dire sans travailler), ce permis de séjour est fait pour vous.

Le visa à but non lucratif vous autorisera à vivre en Espagne pour une période de plus de 90 jours, d’une durée d’un an à compter du moment de la première concession.

Ce type de visa de séjour ne peut être renouvelé que si vous avez vécu en Espagne pendant une période de 183 jours. Une fois ce délai écoulé, vous pouvez prétendre à un renouvellement. La deuxième concession du visa à but non lucratif peut vous permettre de vivre en Espagne pendant deux années supplémentaires.

Ce permis n’est valable que pour ceux qui viennent d’un pays hors de l’Union européenne.

Enfin, pour demander le visa à but non lucratif, vous devez vous rendre au consulat espagnol de votre pays d’origine. Toutefois, vous avez également la possibilité de le faire une fois arrivé en Espagne. Dans ce cas, nous vous recommandons de confier le dossier à des avocats spécialisés en matière d’immigration, car ils vous faciliteront considérablement la tâche.

Exigences concernant le visa à but non lucratif

Il est vraiment important de s’arrêter un moment pour bien comprendre les principales exigences du visa à but non lucratif. Car, bien qu’elles ne soient pas nombreuses, elles sont assez spécifiques.

  • Tout d’abord, vous devez avoir plus de 25 000 € sur un compte bancaire. Cela représente 400% de l’IPREM, la mesure utilisée dans ces situations. Vous pouvez faire diviser cet argent sur différents comptes bancaires.
  • Ensuite, vous devez avoir une assurance maladie. Il est vraiment important que vous ayez l’assurance avec une société espagnole qui n’opère qu’en Espagne et qui est privée.

4. Travailler en Espagne pour un employeur

Que faire si vous voulez faire des affaires de manière efficace dans le pays, mais ne pas créer votre propre entreprise ? Dans ce cas, un permis de travail pour les employés sera la bonne option. Mais vous pouvez le faire de deux manières différentes :

  • La loi 14/2013 stipule que ceux qui reçoivent une offre d’emploi dans un poste hautement qualifié peuvent obtenir un visa en tant que professionnel hautement qualifié. Que signifie avoir une offre d’emploi en tant que professionnel hautement qualifié ? Principalement que le poste est celui de directeur ou similaire, et que le salaire est supérieur à 40 000 € par an. Dans ce cas, vous pouvez entamer la procédure de demande en Espagne.
  • Et, pour ceux qui reçoivent une offre d’emploi régulière, ils doivent faire la demande d’un permis de travail depuis leur pays d’origine. Mais un avertissement important doit être fait ici. Cette option est vraiment difficile à réaliser avec succès car l’emploi spécifique pour lequel vous postulez doit figurer sur une liste de pénurie qui respecte la situation nationale du chômage.

5. Golden visa ou visa d’investisseur

Grâce au peu d’exigences qui caractérisent ce permis de séjour, le Golden Visa est l’un des visas les plus demandés.

Il s’agit d’un visa de résidence permanente dans le pays, délivré aux personnes qui investissent en Espagne.

Cet investissement est généralement réalisé par l’achat d’un bien immobilier. Dans ce cas, le permis sera accordé aux personnes qui investissent au moins 500 000 € dans le secteur immobilier.

Toutefois, il existe d’autres options pour obtenir ce permis et valider l’investissement.

Les étrangers qui envisagent de s’installer en Espagne peuvent également obtenir ce visa, en possédant 1 million € d’actions d’une société espagnole, ou une dette publique d’une valeur de 2 millions.

En outre, vous devez démontrer que vous disposez de moyens suffisants pour subvenir à vos besoins et à ceux de votre famille. Pour cela, il suffit d’avoir un compte bancaire avec 30 000 € comme investisseur principal.

Si vous souhaitez également faire une demande de résidence pour votre famille (ce qui peut être fait très facilement une fois que vous avez le Golden visa), vous aurez besoin de 10 000 € supplémentaires pour chaque membre de la famille.

Chaque demandeur doit disposer d’une assurance maladie valable en Espagne. Dans le cas des demandeurs qui ont l’âge légal, ils ne doivent pas avoir de casier judiciaire.

6. Permis de séjour pouf les membres de la famille d’un citoyen de l’UE

Et enfin, la dernière façon d’obtenir un permis de séjour en Espagne.

Si vous avez la chance d’être un membre de la famille d’un citoyen de l’Union européenne, l’obtention d’un permis de séjour et de travail en Espagne est plus facile que vous ne le pensez.

En effet, si c’est le cas, vous pouvez obtenir votre permis de séjour en tant que membre de la famille d’un citoyen de l’UE, simplement en raison de votre lien de parenté. Cette procédure est connue sous le nom de familiar de comunitario.

C’est pourquoi de nombreuses personnes originaires de pays tiers dont le partenaire est un ressortissant de l’UE sont mariées ou vivent en partenariat, car elles pourront alors bénéficier de cette procédure en tant que membres de la famille d’un citoyen de l’UE.

7. Regroupement familial

Pour tous les étrangers qui ont obtenu leur résidence en Espagne, une bonne nouvelle.

Grâce au processus de regroupement familial, vous pouvez facilement faire venir les membres de votre famille en Espagne.

Cela vaut pour votre conjoint, vos enfants et vos parents.

Vous trouverez ici une liste complète des conditions à remplir pour le regroupement familial en Espagne.

8. Procédure d’arraigo

Pour que vous puissiez connaître toutes les possibilités dont vous disposez, nous devons conclure avec la procédure d’arraigo.
Que se passe-t-il si vous vivez en Espagne depuis 3 ans en situation irrégulière (c’est-à-dire, illégalement) ? Êtes-vous condamné à retourner dans votre pays ?

Bonne nouvelle : non. Vous pouvez faire une demande pour ce que nous appelons l’arraigo social. Et les exigences sont simples : vous devez être inscrit à la mairie pendant 3 ans, au cours desquels vous ne pouvez pas avoir quitté le pays plus de 120 jours.

En outre, vous devez suivre un cours de 45 heures en catalan (si vous êtes en Catalogne) ou en espagnol. Cela, plus le fait de recevoir une offre d’emploi, vous permettra d’avoir un entretien avec les services sociaux, puis de poursuivre la procédure d’arraigo.

Ensuite, vous pouvez passer à un autre permis de séjour.

Un autre type d’arraigo est celui de travail, idéal dans le cas d’avoir travaillé illégalement pendant 6 mois en Espagne.

Enfin, la procédure d’arraigo familial, moins courante compte tenu de ses exigences. Pour pouvoir demander ce permis de séjour et de travail, vous devez être le père ou le fils d’un citoyen espagnol.

9. Residénce permanente

Après 5 années consécutives de résidence en Espagne, vous pouvez obtenir la résidence permanente ou de longue durée.

Il s’agit d’une carte valable 5 ans et qui peut être renouvelée indéfiniment.

Il en existe donc deux types : la carte communautaire permanente et la carte générale pour les citoyens non européens.

Il s’agit clairement de la porte d’entrée pour obtenir la citoyenneté, qui s’obtient après 10 ans dans le pays (dans le cas de la nationalité par résidence).

 10. L’asile politique et le carton rouge

Si vous avez déménagé en Espagne parce que vous avez subi une catastrophe naturelle ou parce que vous venez d’une région en conflit, vous pouvez demander une protection internationale.

En attendant la résolution de l’asile, vous recevrez un carton rouge.

Ce carton vous permet de rester en Espagne pendant 6 mois, et il sera renouvelé jusqu’à ce que vous obteniez une réponse de l’office des étrangers.

Comment faire le renouvellement  

Si votre objectif est de rester en Espagne à long terme, il est tout aussi important d’obtenir votre carte initiale que de la renouveler, car la plupart d’entre elles sont valables pour un an.

Nous vous laissons donc ici un guide complet sur la manière de renouveler votre carte de séjour ou votre NIE étape par étape.

Obtenez votre résidence en Espagne dès maintenant

Avez-vous des questions sur l’un de ces permis de séjour en Espagne ? Souhaitez-vous entamer dès maintenant la procédure d’obtention de votre visa ou de votre permis de séjour ?

Alors n’hésitez pas à contacter notre équipe d’avocats. Nous résoudrons tous vos doutes en moins de 24 heures.

0/5 (0 Reviews)
Types de visa en Espagne

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Share via
Copy link
Powered by Social Snap